8 July 2015,
 Off

emondeur_vs_elagueur

quality-sealEstimation de prix pour l’élagage ou l’émondage sur la rive-sud de Montréal

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

L’émondage d’un arbuste et l’élagage d’un arbre

À première vue, l’élagage paraît une intervention assez banale.
Mais rapidement arrivent les premières interrogations.

  • Élaguer ou émonder ?
  • Pourquoi ? / Comment ?
  • Quels avantages y trouve-t-on ?

Élaguer ou émonder : faire la différence entre un arbre et un arbuste.

Arbre Arbuste
Les branches poussent au sommet (acrotonie) Les branches poussent à la base (basitonie)
Acrotone

acrotone

Basitone

basitone

Élagage :
Pour entretenir la cime il faut enlever les branches

  • Sans vie
  • Altérées
  • Fragiles
  • Qui nuit à une structure
Émondage :
Il faut rabattre l’arbuste car les nouvelles pousses perceront  à partir de la base.

Précisions sur l’émondage et l’élagage

En arboriculture, l’élagage est une technique qui consiste à supprimer certaines branches d’arbres, vivantes ou mortes. La « taille » est le terme pour décrire les mêmes interventions pratiquées sur les arbustes, les arbres fruitiers et les jeunes arbres. Le terme « émondage » est souvent utilisé à tort pour décrire des travaux d’élagage. L’émondage est une forme de taille consistant à supprimer les branches latérales et parfois la cime d’un arbre pour favoriser la croissance de rejets ou du feuillage. Cette taille provoque souvent l’apparition de « gourmands » sur le tronc qui formeront de nouvelles branches qu’il faudra à nouveau couper. L’émondage ne tient aucunement compte de la santé et de la sécurité de l’arbre, il devrait donc être proscrit pour des arbres situés en milieu urbain.

Il y a différents types d’élagage selon votre besoin

  1. L’élagage de sécuritéLe but est de
    • tailler des branches mortes, malades, faibles ou brisées;
    • tailler des branches représentant un danger potentiel pour les biens et individus.
  2. L’élagage d’assainissementLe but est tailler les branches
    • interférentes : qui se croisent et se frottent, ce qui crée des blessures aux branches);
    • mortes, malades, nuisibles, brisées;
    • avec de l’écorces incluses: branches qui poussent collé une sur l’autre et qui ne sont pas attachées solidement à la fourche;
    • faiblement attachées;
    • supprimer les rejets, gourmands et chicots.
  3. Le rehaussement de couronneTaille des branches basses de l’arbre afin d’augmenter le dégagement au sol.
  4. L’éclaircissageTaille permettant d’aérer et d’alléger la ramure de l’arbre sans en changer les dimensions. Exemples : empêcher qu’il ne fasse trop d’ombre autour de la piscine, voir le panorama, etc.
  5. Rééquilibrage de la ramureTaille permettant de corriger les défauts esthétiques et de redonner à l’arbre sa forme naturelle. Il s’agit de refaire une beauté à l’arbre selon les traits distinctifs de son espèce.Il peut être :
    • En forme de colonne (peuplier d’Italie, érable de Norvège colonnaire, chêne anglais fastigié)
    • De parasol (arbre à soie, orme)
    • En boule (érable de Norvège en boule)
    • Conique (tilleul)
    • Pleureuse (Saule et bouleau pleureur)

    Etc.

  6. RestructurationRétablissement de la charpente d’un arbre suite à un coupe draconienne ou d’un bris de la charpente. L’objectif est de redonner à l’arbre sa forme naturelle.
  7. Dégagement des structuresTaille visant à dégager les voies de circulation, le mobilier urbain et les structures tel que les fils électrique, les maisons, rues, stationnement, voies piétonnières, etc.
  8. L’élagage d’entretien completEnsemble d’opérations qui comprend l’élagage d’assainissement, le rehaussement de la couronne, l’éclaircissage, le rééquilibrage de la ramure, la restructuration et le dégagement des structures.

Quelles sont les avantages d’un élagage ?

L’élagage, ainsi que l’émondage sont les procédés les plus utilisés pour maintenir en bon état les arbres et arbustes d’ornement en milieu urbain et en banlieue.

Les trois(3) raisons les plus courantes pour élaguer et ou émonder sont :

  1. La sécurité et le dégagement des structures

    En milieu urbain et en banlieue, l’élagage est essentiel.

    L’arbre est loin de son environnement naturel qu’est la forêt.

    Il doit s’adapter à un entourage humain ainsi qu’aux constructions  à proximité.

    Des ramifications pourraient mettre des gens en danger ou menacer d’endommager des fils électriques, par exemple.

  2. La santé de l’arbre

    Une coupe efficiente et qui tient compte des fonctions organiques de l’arbre protège sa santé au fil du temps. En effet, un élagage qui passe outre les réactions physiologiques de l’arbre peut non seulement l’endommager et nuire à sa santé mais aussi limiter sa durée de vie.

  3. L’esthétisme

    Lorsque sa structure est bien consolidée et que son halo de feuilles est préservé de façon à produire l’effet attendu, l’arbre est bien intégré dans le paysage et peut jouer son rôle qui est de rehausser les aménagements paysagers et agrémenter le bien-être des gens en accomplissant leur fonction de filtre antipollution  ainsi que par leur ombrage rafraîchissant.

Pour conclure, précisons que l’élagage doit être exécuté par des professionnels qui ont les compétences nécessaires ainsi que les couvertures de responsabilité civile.

Bien sûr, il faut

  • Travailler de façon sécuritaire étant donné la hauteur,
  • Posséder tout l’équipement nécessaire et
  • Bien connaître le maniement des outils de travail.

Pour aller plus loin

Comme par exemple :

  • Consulter la réglementation sur l’élagage
  • Connaître différentes techniques de taille
  • Pour arbres d’ornement
  • La taille douce
  • La taille architecturée

Comments are closed.